Blog Moto, essais équipement moto et motard

Un grand prix mouvementé dés le départ !

Après un début de grand prix compliqué et surtout assez insolite, on a vécu un course pleine de rebondissement. Entre chutes, pénalités et batailles entre pilotes, ce fut une course sans aucun répit !
Mais au final, c’est Crutchlow, Zarco et Rins qui franchissent la ligne en premier !

Podium GP argentine 2018

A peine le tour de formation terminé, les ennuis ont commencé sur le circuit Argentin ! Beaucoup de pilotes ne se sentaient pas sereins avec les pneus slicks, alors se fut le grand défilé lorsque tous les concurrents de Miller ont commencé à rentrer aux stands. Parce que oui, tous, sauf Miller sont rentrés. L’australien refais le pari de finir la course avec des pneus slicks !
Mais jusque là rien de vraiment anormal, puisque la direction du grand prix autorise ces changement tardifs de moto, mais on ne s’attendait pas à ce que tous les pilotes rentrent au stands. Alors pour des raisons de sécurité et après moult discutions il a été décidé de reculer tous les concurrents de plus de 10 mètres. L’objectif étant de laisser à Miller son avantage tout en ne prenant aucun risque en faisant partir 25 motos depuis la pit-lane.

Cal-Crutchlow-Argentine-2018

Bon maintenant que tous le monde est en place, on peut donner le départ ! Ah non ! Marquez cale ! Il doit redémarrer sa moto !
On assiste alors à une scène surréaliste puisque Marquez pousse sa moto sur la ligne de départ pour essayer de la redémarrer. Hors celui-ci est alors obligé d’emprunter la piste à contre sens. Il obtient alors une pénalité qui l’obligera à passer par la voie des stands. Pour bien faire, Marquez aurait du rentrer au stand redémarrer sa moto et démarrer de la pit-lane.

Après 15 minutes de flottement, le grand prix peut enfin commencer. Les feux s’éteignent et les pilotes s’élancent ! Marquez prend un départ excellent, et se place très rapidement en tête de la course. Zarco se positionne 4 eme derrière Pedrosa et Miller. Mais dans un virage, Pedrosa commet une erreur, laisse la porte ouverte pour Zarco qui tente alors de passer. Mais Pedrosa réussi a reprendre sa trajectoire avant d’heurter le français pour finalement faire un jolie vol plané… la course est terminé pour la Honda.

Zarco Rins Argentine 2018

Après quelques tours, Marquez décide de prendre sa pénalité et se voit donc rétrogradé à 27 secondes derrière Miller. L’espagnol est alors loin derrière tous le monde… Il se lance dans une folle remontée vers la tête de course. Mais il n’aurait jamais du confondre vitesse et précipitation. Etant bien au dessus de chacun de ses rivaux, Marquez remonte facilement sur chaque pilote. Mais au moment de dépasser, celui ci prend beaucoup trop de risques.
Il commet d’ailleurs une grosse faute sur Aleix Espargaro qui a failli se retrouver au tapis. Il prend alors une seconde pénalité. Mais rien n’arrête le jeune pilote Honda. Il remonte à allure folle sur Rossi et commet la même erreur ! Il fonce tête baissée entre la moto et la jambe de Rossi pour le dévier de sa trajectoire et le flanquer par terre ! L’italien est dans une rage folle…

En tête de la course on retrouve 4 pilotes qui roulent roues dans roues. Miller mène la course devant Crutchlow, Zarco et Rins ! Dans les derniers tous Zarco prend la tête de la course suite à une erreur de trajectoire de Miller. On pense alors qu’il sera en mesure d’aller décrocher sa première grande victoire sur une GP ! Mais Cructhlow prend l’avantage sur le Français et la Suzuki de Rins.

Le podium est ainsi dessiné : Crutchlow, Zarco et Rins !

Loin derrière on retrouve un Jorge Lorenzo décevant et même absent de la course. Dernier pendants plusieurs tours, il finira la course en 15 eme position. Le majorquin connait un début de saison difficile, qu’il n’arrive décidément pas à gérer.

Suite à sa chute, Rossi finira la course en 19 eme position juste derrière Marquez qui est rétrogradé en 18 eme position après sa pénalité de 30 secondes !

Ça chauffe dans les paddocks !

Après son accrochage avec Rossi, Marquez décide d’aller s’excuser après la course. Entouré du personnel Honda, il s’introduit dans le box de Rossi avant de se fair refouler par Uccio. Celui ci lui explique gentiment que ce n’est pas le moment et qu’il doit partir. Une décision que l’espagnole a du mal à comprendre.

Plus tard, lors de la conférence de presse d’après course, Rossi ne mâche pas ses mots !

Voici un extrait de l’interview de Rossi :

« Il a détruit notre sport car il n’a aucun respect pour ses adversaires, jamais »

« Ça peut arriver à n’importe qui de rater un freinage, de toucher quelqu’un d’autre ; c’est la course. Mais depuis vendredi matin, il a fait ça avec Vinales, Dovizioso, moi le samedi matin, et il est rentré dans quatre pilotes en course. »

« Il l’a fait exprès, pas par erreur. Il vise entre la jambe et la moto car il sait qu’il ne tombera pas mais on tombe. Il espère qu’on va tomber. Si on commence à jouer à ça, on élève le niveau à un point très dangereux. On est dans un sport très dangereux et ça peut mal finir. »

« J’ai dit à Mike Webb [le directeur de course, NDLR] qu’il fallait faire quelque chose pour que Marquez ne se comporte plus comme ça. Cette année, au premier virage au Qatar, il a touché Zarco et Dovizioso. il entre dans les virages 20 km/h plus vite, et il n’y a rien à faire. C’est tout lui, ça fait quinze courses qu’il fait ça. Il essaie toujours de vous faire peur et de vous sortir de la piste. J’ai peur en piste quand je suis avec Marquez, car je sais qu’il va m’attaquer. Là, il faut espérer ne pas se faire percuter. »

Rossi_Marquez_GP_Argentine_2018

Classement motoGP grand prix d’argentine 2018

  1. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL Honda 40’36.342
  2. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +0.251
  3. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +2.501
  4. 43 Jack MILLER AUS Alma Pramac Racing Ducati +4.390
  5. 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +14.941
  6. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati +22.533
  7. 53 Tito RABAT SPA Reale Avintia Racing Ducati +23.026
  8. 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +23.921
  9. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +24.311
  10. 9 Danilo PETRUCCI ITA Alma Pramac Racing Ducati +26.003
  11. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM +31.022
  12. 45 Scott REDDING GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia +31.891
  13. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU Honda +32.452
  14. 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS Honda +42.061
  15. 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team Ducati +42.274
  16. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Angel Nieto Team Ducati +42.625
  17. 12 Thomas LUTHI SWI EG 0,0 Marc VDS Honda +43.350
  18. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda +43.860
  19. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +52.082
  20. 17 Karel ABRAHAM CZE Angel Nieto Team Ducati +1’03.944
  21. 10 Xavier SIMEON BEL Reale Avintia Racing Ducati +1’10.144

Out :

38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM (7 tours)
41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia (11 tours)
26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda (0 tour)

Classement général :

  1. Cal CRUTCHLOW – Honda GBR (38 points)
  2. Andrea DOVIZIOSO – Ducati ITA (35 points)
  3. Johann ZARCO – Yamaha FRA (28 points)
  4. Maverick VIÑALES  – Yamaha SPA (21 points)
  5. Marc MARQUEZ – Honda SPA (20 points)
  6. Jack MILLER – Ducati AUS (19 points)
  7. Danilo PETRUCCI – Ducati ITA (17 points)
  8. Valentino ROSSI – Yamaha ITA (16 points)
  9. Alex RINS – Suzuki SPA (16 points)
  10. Andrea IANNONE – Suzuki ITA (15 points)
  11. Tito RABAT – Ducati SPA (14 points)
  12. Dani PEDROSA – Honda SPA (9 points)
  13. Hafizh SYAHRIN – Yamaha MAL (9 points)
  14. Franco MORBIDELLI – Honda ITA (6 points)
  15. Pol ESPARGARO – KTM SPA (5 points)
  16. Scott REDDING – Aprilia GBR (4 points)
  17. Alvaro BAUTISTA – Ducati SPA (3 points)
  18. Takaaki NAKAGAMI – Honda JPN (3 points)
  19. Karel ABRAHAM – Ducati CZE (1 point)
  20. Jorge LORENZO – Ducati SPA (1 point)
  21. Thomas LUTHI – Honda SWI
  22. Bradley SMITH – KTM GBR
  23. Aleix ESPARGARO – Aprilia SPA
  24. Xavier SIMEON – Ducati BEL

View Comments

There are currently no comments.


Next Post